Le projet de naissance

projet de naissance checklistEn gros, il s’agit de formuler (de façon écrite) la façon dont vous souhaiteriez (on parle bien ici de souhait et pas d’une obligation, la nuance est très importante) que la venue au monde de votre bébé se passe. C’est un projet que le futur papa et vous devrez avoir construit en fonction de vos aspirations et que vous devrez soumettre ensuite à l’équipe médicale de la maternité.
Quelle est son utilité ? En fait, cela dépend des couples. Pour certains, ce document sert avant tout à diminuer ses peurs et ses angoisses. Pour d’autres, c’est un point d’échanges avec les professionnels qui vont suivre la maman, du début de sa grossesse jusqu’à l’arrivée au monde de bébé. Cela peut aussi permettre de développer un espace de discussion sur la parentalité. Il y a autant de projets de naissance que de futurs parents !

Si un projet se construit au départ au sein du couple, il faut ensuite très vite le partager avec les professionnels à la maternité (vers le 4ème mois de grossesse si possible). En effet, tout n’est pas toujours réalisable (ex : pas de matériel à disposition ou alors un choix en contradiction avec la santé du bébé). Et puis, il faut aussi garder à l’esprit que même lorsque est possible, tout peut être amené à changer.

Voici quelques pistes de réflexion :

  • hôpital ou clinique ?
  • chambre individuelle ou non ?
  • quel type de préparation à l’accouchement (classique, dans l’eau, sophrologique, aptonomique, …)
  • méthodes de relaxation pendant le travail (ballon, baignoire, chant, yoga, ..)
  • présence du papa ou d’un tiers le jour de l’accouchement
  • actes que l’on souhaite éviter sauf en cas de mise en danger de la vie du bébé ou de la maman (pression de la sage-femme sur le ventre pour faire « descendre » le bébé, déchirure plutôt qu’épisio, …)
  • avec ou sans péridurale
  • monitoring en continu ou non
  • ambiance musicale et sonore (possibilité de tamiser la lumière, mettre de la musique, …)
  • position pendant l’accouchement (classique, sur le côté, accroupie, …)
  • degré de participation du papa à l’accouchement (aider à la sortie de bébé, couper le cordon, présence aux côtés de la mère si césarienne …)
  • pas de soins non vitaux sur le bébé juste après la naissance (pas de pesée, de mesures, de lavage, …)
  • peau à peau avec la maman ou le papa juste après la naissance
  • allaitement ou biberon
  • garder bébé avec soi la 1ère nuit ou demander à ce qu’il soit placé à la nursery

Lorsque votre projet sera bien avancé, vous devrez donc en parler avec l’équipe médicale qui vous suit à la maternité. Gardez en tête que vos souhaits ne seront peut-être pas tous réalisables. Sachez expliquer aux sages-femmes pourquoi tels ou tels points particuliers vous tiennent à cœur et faire preuve de souplesse.
Et puis, peut-être que vous pouvez formuler les choses différemment en expliquant par exemple que vous souhaitez qu’avant tout acte médical, vous soyez consultée pour faire votre choix avec le praticien (et non le subir).

Sur un site, j’ai vu qu’il était noté : « Le véritable intérêt d’un plan de naissance n’est pas vraiment de définir comment va se passer votre accouchement. C’est de vous informer sur toutes les options que vous avez pour votre accouchement. C’est pourquoi il est important d’écrire votre plan et d’en discuter avec votre sage-femme. C’est de cette manière que vous allez en apprendre beaucoup sur vos possibilités d’accouchement. » A méditer …

Tagués avec : , ,
Publié dans Astuces et conseils, Zoom produits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>